top of page

Offrandes à la nature

Dernière mise à jour : 13 mars








Je viens d'accrocher les cabanes pour les oiseaux aux chênes de mon jardin. J'y ai mis du cœur. Je retrouve cet émerveillement et cet espoir: que mésanges et rouges-gorges s'installent dans ces abris et se sentent en sécurité pour perpétuer leurs espèces. Je vois et vis ce geste comme une offrande à la nature et plus particulièrement à l'esprit de l'air. Comme un remerciement. J'exprime à travers ce geste ma gratitude et mon amour pour l'être aérien, qui est libre.


Un autre exemple d'offrandes. Tous les jours lors de ma méditation je brûle un bâtonnet d'encens ou de sauge. Se dégage un parfum qui embaume l'espace. Qui change l'énergie. Ce parfum, c'est la combinaison de l'air et de la lumière. Il est en lien intime avec la respiration.


L'air est l'un des cinq éléments, avec la terre, l'eau, le feu et l'éther. C'est la voie de communication entre le ciel et la terre. Le symbole de la relation ciel terre est d'ailleurs l'oiseau.

L'air est avec le feu un élément actif et mâle. Alors que le feu et la terre sont considérés comme passives et femelles.

L'air correspond au printemps. Sa couleur est le jaune, sa direction l'est. Il correspond au mental, à l'information, au mouvement, à l'adaptation. C'est le véhicule du prana, autrement dit le souffle de vie.


En prenant de profondes inspirations et expirations, je fais rentrer cet air en moi.

Dans la forêt, l'air est chargé de biomolécules, de terpènes, de phytoncides. A l'océan, ce sont les ions négatifs. Toutes ces molécules volatiles que j'inspire sont les responsables de la diminution de mon stress et du renforcement de mon système immunitaire. Ce bol d'air a d'autres bénéfices sur ma santé et mon bien être. Vous pouvez lire l'article Qu'est ce qu'un bain de forêt ? à ce sujet.


Revenons à notre inspiration, je m'imagine alors que ce souffle me nettoie énergétiquement et nettoie tout sur son passage. A l'inspiration, la lumière rentre et illumine mon corps, et à l'expiration je rejette cette lumière purificatrice.

Cette sensation, INSPIRE EXPIRE, DONNER RECEVOIR. Ce flux abolit la frontière. Petit à petit, je me sens connectée à plus grand que moi, je me sens faire partie du tout.


L'air, c'est aussi l'envol. L'envol vers de nouveaux horizons, vers de nouveaux projets. Tel l'oiseau qui s'élance avec majesté et puissance.






L'air, c'est aussi le vent. Celui qui emporte ce qui lutte et résiste en nous, des pans de mental trop lourds, des croyances. Il m'arrive parfois en méditation de visualiser ce vent qui balaie les nuages de mon esprit.


Et vous, que diriez vous de l'air ? Y avez-vous déjà pensé ?

Et les offrandes ? En faites vous ?

N'hésitez pas à me partager vos pratiques en commentaires.


Je souffle pour que cet article fasse écho et éveille une réflexion sur les offrandes.


Marie




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page